Historique

"De la ferme au quartier" est un système de vente directe "consommateurs-producteurs" à Saint-Etienne. L'association a été crée en mai 2010 et a effectué ses premières livraisons en mai 2011.

Circuit court similaire aux AMAPs, son mode d’organisation permet  à plusieurs centaines de familles d’accéder à des produits de qualité issus d'une agriculture paysanne et locale. Ses prix, rémunérateurs pour les paysans, sont abordables pour les consommateurs.

Par son système de vente directe, le projet offre une rémunération juste aux producteurs pratiquant une agriculture paysanne respectueuse de l’environnement, sans utilisation d’OGM.

Son objectif est de sauver l’agriculture paysanne locale mise en danger par les centrales d'achats imposant des prix de vente inférieurs aux prix de revient et ne permettant pas aux producteurs de vivre de leur métier.

Ce projet initié au sein du Portail pour l’accès aux droits sociaux a bénéficié de l’expérience précédente d’Alterconso dans l’agglomération lyonnaise. Il est créateur d'emplois puisque les membres de l'équipe ont le statut de salariés de l'association.

En 2014 l'association lance un groupement d'achat pour que les adhérents de l'association puissent mutualiser des achats en direct producteur. Au fur et à mesure des années sont développés des partenariats avec des producteurs d'agrumes, de poissons d'eau douce, de crustacés et une foule de produits d'épicerie sont réunis et disponibles sur la plateforme. Le groupement d'achat se développera pour atteindre le même volume que la distribution des paniers en 2017.

Après 6 ans d'existence, de la Ferme au Quartier distribue les produits de 50 fermes du bassin stéphanois auprès de 700 familles (groupement d'achat) et dans 10 points de livraison sur Saint-Etienne Métropole (300 paniers par semaine)

En mars 2018 Le groupement d'achat prend la forme d'une boutique de produits paysans ouverte sur la plateforme de la ferme au quartier tous les vendredis de 12h à 19h

En 2017 l'association souhaite franchir un nouveau cap et devenir une véritable courroie de distribution de l'agriculture paysanne sur le bassin stéphanois en devenant une interface entre les fermes et les unités de transformation du territoire et les circuits de commercialisation.
Dans cet optique l'association lance une offre à destination des professionnels à partir de mars 2018.